Une tiny house de 30 m², est-ce que ça existe ?

Une tiny house de 30 m², est-ce que ça existe ?

Autant répondre très rapidement, définitivement et sans détour à cette question : non, une tiny house de 30 m² ça n’existe pas ! Pour comprendre, examinons d’un peu plus près les dimensions d’une tiny house type et demandons-nous pourquoi la confusion est encore trop souvent faite.

Quelles sont les dimensions classiques d’une tiny house ?

En France, les tiny houses sont construites, la plupart du temps, sur des remorques de 6,00 mètres de long. Parfois 6,60 m, parfois 7,20 m… Au delà, les contraintes de poids seront telles qu’il faudra passer à une version de plain-pied (sans mezzanine), penser à drastiquement diminuer l’agencement ou à carrément le prévoir amovible. La largeur, quant à elle, est un paramètre fixe car elle se définit par rapport au gabarit routier maximal : 2,55 m.

Si l’on fait le calcul, pour une tiny house de 6,00 m x 2,55 m (ce qui représente l’immense majorité des tiny houses auto-construites et de constructeurs), on obtient une surface au sol et hors tout de 15,3 m². Si, maintenant, on y retranche la surface des murs (généralement d’une épaisseur de 17 cm environ) on obtient une surface “habitable” de 12.50 m². Et en ajoutant deux mezzanines d’environ 5 m² chacune, on arrive à totaliser une surface “exploitable” maximum de 22,50 m². Nous choisissons de mettre habitable exploitable entre guillemets car, dans le monde de la tiny, nous aurons davantage tendance à appréhender les espaces et les volumes comme ceux d’un voilier qu’au sens de la Loi Carrez.

Profitons-en au passage pour apporter une précision sur la hauteur disponible à l’intérieur de la tiny house. Il faut considérer que l’on dispose environ de 3,15 m à l’intérieur. Cela peut se répartir ainsi : 1,95m sous la mezzanine / 10 cm, c’est l’épaisseur de la mezzanine / entre 80 cm et 1,20 m au dessus de la mezzanine. Donc, non, on aura jamais un WC à l’étage et un au RDC dans une tiny (véritable demande de client :- ) ).

D’où provient “ce mythe” de la tiny house de 30 m² (voir plus !!) ?

En tant que constructeur de tiny houses, nous avons régulièrement des demandes très originales et la question de la surface revient très souvent. Plusieurs causes à cela.

La première est très simple : la méconnaissance du sujet. La tiny house n’est finalement qu’une réponse parmi de nombreuses autres à un souhait d’indépendance ou de “minimalisation” de son logement. Les aspirants tiny housers sont donc parfois pris dans un tourbillon de solutions : yourtes, pods, maison à isolation en bottes de paille, kerterre… Le sujet de l’habitat alternatif et écologique est vaste et certains n’en sont souvent qu’au début de leur réflexion.

L’espoir représente la deuxième cause. Nous recevons fréquemment des schémas, esquisses et plans réalisés à la main par nos clients. Ceux-ci sont souvent tracés sur une feuille blanche ; au mieux sur une feuille quadrillée. Dans l’immense majorité des cas, ils ne sont pas dessinés à l’échelle. Et quand vient l’heure de tout redessiner avec les vraies grandeurs, il faut se rendre à l’évidence : il va falloir opérer des choix ! La réalité est parfois impitoyable : sur une base de 6,00 m par 2,5 m, l’ensemble du cahier des charges ne rentre pas et il va falloir procéder à des choix, être ingénieux et réaliste.

Enfin, la confusion provient aussi du fait de la notoriété grandissante de ce mode de vie. De nombreuses “tiny houses” qui n’en sont pas sont proposées à la location sur différentes plateformes de location. Une cabane réalisée en ossature bois dans le jardin ou un studio construit sur une semi-remorque de 8 m seront proposés sous l’intitulé “venez expérimenter une nuit en tiny house”. Alors que très concrètement, si ces réalisations étaient amenées à emprunter la route, personne ne souhaiterait être responsable du convoi ! Sans parler des nombreux articles atterrissant dans nos fils d’actualités qui titrent “les 8 plus belles tiny houses d’Europe” qui donnent à voir tout et n’importe quoi mais pas une seule véritable tiny house.

Comment tirer parti des contraintes pour optimiser le volume ?

On connaît tous certains logements extrêmement mal réfléchis qui empilent les mètres carrés s’en ne savoir qu’en faire. Ces logements vides et mal fagotés qui auraient pu offrir une bien meilleure expérience si seulement quelqu’un s’en était donné la peine (ou le plaisir !).

C’est pourquoi, nous avons tendance à penser que des contraintes naissent l’ingéniosité. Toute la question va ainsi être de trouver comment en faire autant voir plus avec 15 m² qu’avec 30. Et pour cela, une seule méthode : appréhender l’architecture non plus en 2D, mais en 3D. C’est en grande partie pour cela qu’en tant que constructeur, nous dessinons directement en volume. Il en résulte que, très souvent, nos escaliers sont intégrés à l’architecture globale, enjambent le meuble de cuisine ou servent de rangement, que des demi-niveaux sont créés, que différentes fonctions s’imbriquent pour valoriser au mieux l’espace qui nous est donné.

Saurez-vous vivre dans une tiny house ?

Finalement, une tiny c’est une maison à ossature bois avec des roues. Si on enlève les roues, ça redevient une maison à ossature bois et ça peut effectivement faire 30 m² ou plus, mais ça ne roule plus ! Cette évidence pour dire que si le problème semble simple, le choix peut parfois être ardu. Alors maintenant, au moins, vous connaissez les données du problème. À vous de vous interroger sur votre capacité à vivre dans une très petite maison de 22,50 m² maximum mezzanine(s) comprise(s). Combien serez-vous à y vivre, est-ce que vous y recevrez de la famille, des amis ? Le caractère de mobilité (effective ou non) représente-il une composante fondamentale de votre projet ? Ces questions sont éminement personnelles et vous seul saurez y répondre. Alors prenez bien le temps d’y penser car ce mode de vie n’est peut-être pas le vôtre… Pour cela, livrez-vous à une brève séance de conception de votre capsule de vie idéale/minimale. Et si, à l’issue de ce travail, vous vous apercevez que 30 m² vous seront nécessaires alors il faudra certainement vous faire à l’idée que la tiny house, si séduisante soit-elle, n’est pas faite pour vous. Dans le cas contraire, bienvenue dans le monde du micro-habitat !

licence creative common

Besoin de conseils pour concevoir votre Tiny house ? Vous souhaitez établir un devis ? Vous aimeriez discuter de votre projet d'habitat ?

Un professionnel répondra à toutes vos questions.

Azur

La pastorale

Caracole

Foodtruck